Auteur, Autorialité. Bibliographie

 Bibliographie sur le débat autour de l’auteur et quelques études spécifiques sur le Moyen Age.

Séance du 8 novembre 2011, coordonnée par Elisa Brilli, avec la participation de Johannes Bartuschat (Zurich) :  L’auteur : un problème de l’histoire (non seulement) littéraire.

  

Gras : essais qui seront évoqués lors de la séance.

 

M. D. Chenu, « Auctor, Actor, Autor », Bulletin du Cange : Archivium latinatis Medii Aevi, 3, 1927, p. 81-86. http://documents.irevues.inist.fr/handle/2042/2388

– E. Quain, « The Medieval Accesus adAuctores », Traditio, V, 1945, p. 215-64.

L. Spitzer, « Note on the Poetic and the Empirical I in Medieval Authors », in Id., Romanische Literaturstudien 1936-1956, Niemeyer, 1959, p. 100-112.

L. Spitzer, « The Prologue to the Lais of Marie de France and Medieval Poetics », in Id., Romanische Literaturstudien 1936 – 1956, cit., p. 3-14.

E.H. Kantorowicz, « La souveraineté de l’artiste. Note sur quelques maximes juridiques et les théories de l’art à la Renaissance » [1961], trad. fr. in Id., Mourir pour la patrie – Et autres textes, P.U.F., 2004, p. 31-57.

R. Barthes, « La mort de l’auteur » [1968], dans Id., Le bruissement de la langue. Essais critiques IV, Paris, 1984, p. 61-67.

M. Foucault, « Qu’est-ce qu’un auteur ? » [1969], dans Id., Dits et écrits, 1954-1988, vol. I, Gallimard, 1994, p. 789-821.

P. Zumthor, « Le je du poète » (dont notamment, « Autobiographie au moyen âge ? » [1974] ; « Le je de la chanson et le moi du poète » [1969/1974]), dans Id., Langue, Texte, énigme, Seuil, 1975, p. 161-213.

– A. Viala, Naissance de l’écrivain. Sociologie de la littérature à l’âge classique, Les Éditions de Minuit, 1985.

– P. Dronke, Poetic Individuality in the Middle Ages. New Departures in Poetry, 1000-1150, Comm. f. Mediev. Stud. & Westfield Coll. Univers. Pr., 1986.

– J.T. Miller, Poetic License: Authority and Authorship in Medieval and Renaissance Contexts, Oxford University Press, 1987.

J. Minnis, Medieval theory of Authorship: Scholastic Literary Attitudes in the Latter middle Ages, University of Philadelphia Press, 1982.

– S. Kay, Subjectivity in Troubadour Poetry, Cambridge University Press, 1990.

M. Baxandall, Formes de l´intention, Chambon, 1991.

Autorentypen, herausgegeben von W. Haug und B. Wachinger, De Gruyter, 1991.

– A. J. Minnis, A. B. Scott, D. Wallace, Medieval literary theory and criticism c.1100 – c.1375 : the commentary-tradition, revised edition, Clarendon, 1992.

– P. Bourdieu, Les règles de l’Art. Genèse et structure du champ littéraire, Seuil, 1992.

– J. W. Velz, «From authorization to authorship, orality to literature: the case of medieval and Renaissance drama», dans Transactions of the Society for Textual Scholarship, 6, 1994, p. 197-211.

– J.-D. Müller, « Auctor – Actor – Author. Einige Anmerkungen zum Verständnis vom Autor in lateinischen Schriften des frühen und hohen Mittelalters », in Der Autor im Dialog. Beiträge zu Autorität und Autorschaft, hg.v. F.Ph.Ingold / W.Wunderlich, UVK Fachverlag für Wissenschaft und Studium, 1995, p. 17-31.

– R. Chartier, L’ordre des livres. lecteurs, auteurs, bibliothèques en Europe entre XIVe et XVIIIe siècle, Alinéa, 1992, (notamment l’essai « Figures de l’auteur », p. 45-80).

– R.S. Sturges, « Medieval authorship and the polyphonic text : from manuscripts commentary to the modern novel », dans Bakhtin and Medieval Voices, éd. par Th. J. Farrell, University of Florida Press, 1996, p. 122-137.

– R. Weimann, Authority and Representation in Early Modem Discourse, Ed. David Hillman, The Johns Hopkins University Press 1998.

– E. Andersen, J. Haustein et A. Simon et al., Autor und Autorschaft im Mittelalter, Niemeyer Max Verlag, 1998.

– W. Wall, « Authorship and the material conditions of writing », dans The Cambridge Companion to English Literature, 1500-1600, éd. par A. F. Kinney, Cambridge University Press, 1999, p. 64-89.

– R. J. Griffin, « Anonymity and Authorship », New Literary History 30/4, 1999, p. 877-895.

– Thomas Bein, « Zum ‘Autor’ im mittelalterlichen Literaturbetrieb und im Diskurs der germanistischen Mediävistik », dans Rückkehr des Autors: Zur Erneuerung eines umstrittenen Begriffs, éd. par F. Jannidis et al., Niemeyer, 1999 (Studien und Texte zur Sozialgeschichte der Literatur, 71), p. 303-320.

– J.-D. Müller, « Aufführung – Autor – Werk: zu einigen blinden Stellen gegenwärtiger Diskussion », dans Mittelalterliche Literatur und Kunst im Spannungsfeld von Hof und Kloster: Ergebnisse der Berliner Tagung, 9.-11. Oktober 1997, éd. par. N.F. Palmer et H.J. Schiewer, Max Niemeyer Verlag 1999, p. 149-166.

– M. Reeves, « The Bible and literary authorship in the Middle Ages », dans The Prophetic Sense of History in Medieval and Renaissance Europe, éd. par M. Reeves, Ashgate, 1999.

– O. Holmes, Assembling the Lyric Self : Authorship from Troubadour Song to Italian Poetry Book, University of Minnesota Press 2000.

– C. Meier-Staupach, Ruperts von Deutz literarische Sendung. Der Durchbruch eines neuen Autorbewußtseins im 12. Jahrhundert, in Aspekte des 12. Jahrhunderts, hg. von Wolfgang Haubrichs / E.C. Lutz / G. Vollmann-Profe (Wolfram-Studien 16) Berlin, Erich Schmitt, 2000, p. 29-52.

– Auctor et auctoritas : invention et conformisme dans l’écriture médiévale. Actes du colloque de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 14-16 juin 1999, sous la direction de M. Zimmermann, É.N.C., 2001 (Mémoires et Documents de l’École des chartes, 59). Sur Google books.

Une histoire de la “fonction-auteur” est-elle possible ? : Actes du colloque organisé par le Centre de recherche LiDiSa (Littérature et Discours du Savoir), 11-13 mai 2000, ENS Fontenay-Saint-Cloud, Université de Saint-Etienne, 2001.  Sur Google books.

– J. Lowenstein, The Author’s Due : Printing and the Prehistory of the Copyright, University of Chicago Press 2002.

– S. Kay, Courtly Contradictions : the Emergence of the Literary Object in the Twelfth Century, Stanford University Press 2002.

L’Autorité du passé dans les sociétés médiévales. Actes du colloque, Rome, 2-4 mai 2002, sous la direction de J.-M. Sansterre, École française de Rome-Institut historique belge de Rome, 2004.

Identités d’auteur dans l’antiquité et la tradition européenne, éd. par C. Calame, R. Chartier, Ed. Jérôme Millon, 2004. Sur Google books.

Apparitions de l’auteur : études interdisciplinaires du concept d’auteur, éd. par C. Hayez, C. Hayez-Melckenbeeck, M. Lisse, Peter Lang, 2005. (sur Google.books)

– M. Picone, « La teoria dell´auctoritas nella “Vita Nuova” di Dante », in Tenzone, 6, 2005, p. 173-192. http://www.ucm.es/info/italiano/acd/tenzone/

– V. Greene, « What happened to medievalists after the death of the author? », dans The Medieval Author in Medieval French Literature, éd. par V. Greene, Palgrave Macmillan, 2006, p. 205-227.

– S. G. Nichols, « The medieval “author”: an idea whose time hadn’t come? », ibid., p. 77-101.

– D. Klein, « Inspiration und Autorschaft. Ein Beitrag zur mediävistischen Autordebatte », Deutsche Vierteljahrsschrift fur Literaturwissenschaft und Geistesgeschichte, 80, 2006, p. 55-96. [doctrine de l’inspiration].

– R. Thrachsler, « Le visage et la voix. L’auteur, le narrateur et l’enlumineur dans la littérature narrative médiévale », Bulletin Bibliographique de la Société Internationale Arthurienne, 57, 2006, 349-371.

– T. Van Hemelryck, « Oublier l’auteur au Moyen Age? Réflexions sur l’ars oblivionis des copistes », Etudes de lettres, 1-2, 2007, p. 273-289.

– R. Utz, « Writing Alternative Worlds: Rituals of Authorship and Authority in Late Medieval Theological and Literary Discourse », dans Creations: Medieval Rituals, the Arts, and the Concept of Creation, éd. par S. Rune Havsteen, N. Holger Petersen, H. W. Schwab, and E. Østrem, Brepols, 2007, p. 121-138.

– Russell Ascoli, Dante and the Making of a Modern Author, Cambridge University Press, 2008, 458 p.

– P. Chastang, « L’archéologie du texte médiéval », Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre [En ligne], Hors série 2/ 2008, mis en ligne le 13 janvier 2009. URL  http://cem.revues.org/index8702.html.

– J.M. Ziolkowski, « Cultures of authority in the long twelfth century », Journal of English and Germanic Philology, 108, 2009, p. 421-448.

Ressources en ligne :

A. Compagnon, cours « Qu’est-ce qu’un auteur ? », dont notamment : « 1. Introduction : mort et résurrection de l’auteur », http://www.fabula.org/compagnon/auteur1.php, et « 5. L’auctor médiéval », http://www.fabula.org/compagnon/auteur5.php

 

 

 


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. polo de beaulieu, MarieAnne dit :

    Je me permets d’ajouter à cette belle bibliographie le volume dirigé par Michel Zimmermann, Auctor et auctoritas. Invention et conformisme dans l’écriture médiévale, Paris, public. de l’Ecole nationale des chartes, 2001.

    • Brilli dit :

      Chère Marie Anne, chers tous,
      Merci beaucoup pour l’intégration. En effet, il y avait eu un petit souci de copié-collé dont Zimmermann a été la victime avec d’autres entre les années 90 et le nouveau millennium… Maintenant, grâce à Sylvain, tout est résolu !
      Merci à toi et à tous les autres pour les intégrations et corrections.
      Cela est bien un work in progress !
      Bien à vous
      Elisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *