Faire son salut, œuvrer pour le salut dans les communautés régulières ibériques : séminaire

La Casa de Velázquez organise trois journées de séminaire sur le thème du salut dans les communautés régulières ibériques médiévales (25 février – 27 mai 2013). La participation au séminaire requiert une inscription, formalité dont il est préférable de s’acquitter avant le 30 janvier 2013.

Pour en savoir plus : présentation du séminaire sur le site de la Casa de Velázquez

La question du salut est au cœur du christianisme. Elle explique le succès de la vie régulière au Moyen Âge et détermine les différentes formes qu’elle revêt : moines, chanoines réguliers, frères mendiants. Ce séminaire a pour objet d’étudier le rapport de ces communautés religieuses au salut dans le Moyen Âge hispanique, en s’interrogeant sur les caractéristiques qui le rattachent aux systèmes de salut extra-péninsulaires et en dégageant les éventuelles spécificités qui pourraient l’en distinguer.

Dans cet objectif, on a identifié trois relations fondamentales au salut : celle de la conversion individuelle, c’est-à-dire de l’entrée en religion mais aussi de la conversion des mœurs, celle de la fonction médiatrice des religieux, fondée sur la prière et sur la liturgie, celle enfin du soin des âmes, lié à un engagement pastoral. Malgré l’intérêt croissant porté à ces problèmes par les spécialistes du christianisme hispanique médiéval, le caractère isolé de leurs contributions, conjoint à la richesse d’une série de travaux relatifs à ces questions appliqués à d’autres espaces de la chrétienté latine, invite à une première réflexion d’ensemble, nourrie de comparatisme historique.

 

 


Amélie de las Heras

Docteure de l'EHESS depuis 2013 (Généalogie d’une œuvre à (in)succès. Lectures et écritures de la Veteris ac Novi Testamenti Concordia dans la collégiale de Saint Isidore de León (1148 1240), sous la direction d’Alain Boureau), actuellement pensionnaire de la Fondation Thiers (C.N.R.S. / I.R.H.T.), je contribue à l'animation de l'Atelier des Médiévistes depuis 2008. Mes travaux portent sur la culture biblique dans la péninsule Ibérique chrétienne au Moyen Âge.

More Posts

Amélie de las Heras

Docteure de l'EHESS depuis 2013 (Généalogie d’une œuvre à (in)succès. Lectures et écritures de la Veteris ac Novi Testamenti Concordia dans la collégiale de Saint Isidore de León (1148 1240), sous la direction d’Alain Boureau), actuellement pensionnaire de la Fondation Thiers (C.N.R.S. / I.R.H.T.), je contribue à l'animation de l'Atelier des Médiévistes depuis 2008. Mes travaux portent sur la culture biblique dans la péninsule Ibérique chrétienne au Moyen Âge.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *