Historiographies du prophétisme médiéval

Séance du mardi 4 novembre 2014 (17h-19h, salle 6)

Le christianisme, religion historique, est par nécessité tournée vers le futur. Des dispositifs institutionnels puissants tendent cependant à encadrer et désamorcer les attentes que nourrit cette ouverture. C’est dans cette tension qu’on peut situer la diversité des formes que prend le prophétisme dans la société médiévale. On passera en revue différentes approches, centrées sur les textes prophétiques, les mobilisations collectives ou les « charismes » individuels des prophètes.

Lecture : S. Piron, « La parole prophétique », dans N. Bériou, J.-P. Boudet, I. Rosier-Catach dir., Le pouvoir des mots au Moyen
Âge, Brepols, 2014, p. 255-286 https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00997379

Orientations bibliographiques

(par ordre chronologique)

Paul Alphandéry (1875-1932), « De quelques faits de prophétisme dans les sectes latines antérieures au joachimisme », Revue de l’histoire des religions, 52, 1905, p. 177-218.

Herbert Grundmann (1902-1970), Studien über Joachim von Floris, Leipzig-Berlin, 1927.

–  Ausgewählte Aufsätze, t. 2, Joachim von Fiore, Stuttgart, 1977.

Marjorie Reeves (1905-2003), The Influence of Prophecy in the Later Middle Ages. A Study in Joachimism, Oxford, 1969 (issu d’une thèse, Studies in the Reputation and Influence of the Abbot Joachim of Fiore, chiefly in the Fifteenth and Sixteenth Centuries, London University, 1932).

Paul J. Alexander (1910-1977), The Byzantine Apocalyptic Tradition, D. de F. Abrahamse (éd.), Berkeley, 1985.

Norman Cohn (1915-2007), The Pursuit of the Millennium: Revolutionary Millenarians and Mystical Anarchists of the Middle Ages, 1957 (tr. fr. Les fanatiques de l’Apocalypse. Millénaristes révolutionnaires et anarchistes mystiques au Moyen Âge, Payot, 1983)

Bernhard Töpfer (1926-2012) Das kommende Reich des Friedens. Zur Entwicklung chiliastischer Zukunftshoffnungen im Hochmittelalter (Forschungen zur mittelalterlichen Geschichte 11), Berlin, 1964.

Jean-Pierre Torrell (1927-), Théorie de la prophétie et philosophie de la connaissance aux environs de 1230. La contribution d’Hugues de Saint-Cher (Ms. Douai 434, question 481), Louvain, 1977 –  – Recherches sur la théorie de la prophétie au Moyen Âge, xiie-xive siècles. études et textes, Fribourg, 1992.

B. McGinn (1937-), Visions of the End. Apocalyptic Traditions in the Middle Ages, New York, Columbia University Press, 1998 (1ère éd. 1979).

– (éd.), The Encyclopedia of Apocalypticism, II Apocalypticism in Western History and Culture, New York, 2000.

André Vauchez (1938-), Saints, prophètes et visionnaires. Le pouvoir surnaturel au Moyen Age, Paris, 1999.

– (dir.), Les textes prophétiques et la prophétie en Occident (XIIe–XVIe siècles) = Mélanges de l’Ecole française de Rome. Moyen-Age, 102-2, 1990.

– (dir.), Prophètes et prophétisme, Paris, 2012.

Robert Lerner (1940-), The Powers of Prophecy. The Cedar of Lebanon vision from the Mongol onslaught to the dawn of Enlightenment, Berkeley, 1983

–  Refrigerio dei santi, Rome, 1995

Scrutare il futuro: L’eredità di Gioacchino da Fiore alla fine del Medioevo, Rome, 2008.

– et Katelyn Mesler, « Selective Bibliography of Studies and Editions of High and Late Medieval Latin Eschatological Prophecies », Oliviana, 3, 2009,: http://oliviana.revues.org/347

Gian Luca Potestà (1952-), Il tempo dell’apocalisse. Vita di Gioacchino da Fiore, Bari, 2004.

L’ultimo messia. Profezia e sovranità nel Medioevo, Bologne, 2014.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *