Historiographie de la Chine médiévale

Dans un esprit d’ouverture et pour favoriser la réflexion comparatiste, l’Atelier des médiévistes propose régulièrement des séances consacrées à un espace médiéval non européen. Nous aurons le plaisir d’accueillir la semaine prochaine Christian Lamouroux, Directeur d’études à l’EHESS, qui présentera un dossier intitulé :

Des controverses politiques aux savoirs partagés : les réformes dans la Chine du XIe siècle

Il s’agira de montrer comment l’historiographie sur les réformes bureaucratiques des années 1070 est passée d’une approche centrée sur l’affrontement entre factions politiques, assimilées à des camps réformistes et conservateurs, à une approche privilégiant les fondements communs de la rhétorique de cour, ce qui a débouché depuis une dizaine d’années sur une histoire des fonctionnements concrets de la cour et des administrations centrales.

Pour préparer la séance, deux articles sont à lire :

Deng Xiaonan et Christian Lamouroux, «Les règles familiales des ancêtres. Autorité impériale et gouvernement dans la Chine médiévale», Annales. Histoire, Sciences Sociales, 59, 2004/3, p. 491-518, disponible sur Cairn : https://www.cairn.info/revue-annales-2004-3-page-491.htm

Ari Daniel Levine, «Faction Theory and the Political Imagination of the Northern Song », Asia Major, 18-2, 2005, p. 155-200, disponible en ligne : http://www2.ihp.sinica.edu.tw/file/1458dYuQYcB.pdf

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *