Centre et périphérie, autour des villes et autour du travail

Ce mardi 3 mai, nous vous proposons de discuter de la relation entre centres et périphéries dans les villes médiévales. Boris Bove nous présentera un exposé sur « Centres et périphéries à Paris au XIVe siècle », à partir de son article « Les périphéries de Paris au XIVe siècle : essai d’application de la théorie géographique aux sources médiévales », dans Maria do Carmo Ribeiro, Arnaldo Sousa Melo (dir.), Evoluçao da paisagem urbana : cidade e periferia, 2014, p. 127-147.

En voici un aperçu :
« Il s’agit de penser la périphérie de Paris au XIVe siècle à la manière des géographes, c »est-à-dire à partir de la densité et de la diversité des espaces urbanisés, pour échapper à la représentation médiévale de la ville comme un centre clos d’une enceinte entourés de bourgs considérés comme autant de petits centres satellisés. Cela permet de cerner des degrés de centralité et de périphérie. »

La séance peut être préparée par la lecture de l’article suivant : Boris Bove, « Typologie spatiale des hôtels aristocratiques à Paris (1300, 1400) », dans Hélène Noizet, Boris Bove, Laurent Costa (dir.), Paris de pixels en parcelles. Analyse géomatique de l’espace parisien médiéval et moderne, Paris, PUV-CHVP, 2013, p. 257-292.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *